AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Colloque Philosophie/Sciences et techniques

Quand la forme devient substance : puissance des gestes, intuition diagrammatique et phénoménologie de l'espace

Luciano BOI , Franck JEDRZEJEWSKI et Carlos LOBO

dateDate : 25/01/2018 heure Début : 9h -> Fin : 17h30  Lieu modifié

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/colloque_forme_2018_01_25-26-27

lieu Adresse : Salle de conférence, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris

Résumé : Semestre 1
Colloque organisé avec le soutien de l'École normale supérieure-Paris, l'EHESS, l'Université Paris 8 et dans le cadre de la convention avec le Centre de Philosophie des Sciences de l'Université de Lisbonne.


Semestre 1
Quelques développements récents, parmi les plus intéressants et profonds, des sciences contemporaines (en topologie, en géométrie, dans la théorie des systèmes dynamiques, dans les théories quantiques des champs ou encore dans la théorie des cordes) ont été possibles grâce à l’introduction de nouveaux types de diagrammes, qui, outre leur rôle essentiel pour la découverte de nouvelles classes d’espaces et de phénomènes, ont contribué à enrichir et à clarifier la signification des opérations, des structures et des propriétés qui sont au cœur de ces espaces et de ces phénomènes. Les diagrammes sont souvent apparentés aux images, dessins, figures et modèles. Ils permettent de dégager une pensée plus imaginative et picturale de la pratique scientifique et artistique, et de conjuguer gestualité, invention et signification. Ils montrent qu’on peut élaborer une théorie, un modèle, abstrait ou concret, comme une pensée en mouvement, qui prend naissance dans un espace qui est lui-même à réinventer et qui se déploie dans des temps propres. Développer une pensée diagrammatique revient à essayer de comprendre les dynamiques de transformation et les processus d’émergence de nouvelles propriétés et qualités des espaces et des phénomènes. Cette multiplicité d’usages recouvre cependant une certaine polysémie qu’il convient aussi d’interroger. Pour ce faire, nous proposons d’étudier différents cas de théories mathématiques et physiques dans lesquelles les diagrammes jouent un rôle important, des approches philosophiques et phénoménologiques de l’espace, du temps et de la perception, ainsi que des pratiques artistiques fortement inspirées de la pensée diagrammatique. Nous nous proposons d’examiner la portée et la nature des diagrammes en tant qu’élément constitutif de la pensée mathématique et physique, ainsi que sa fonction dans le travail de création artistique, et d’évaluer en particulier l’importance qu’ont aujourd’hui les diagrammes de nœuds, de tresses, de champs, d’interactions, de cordes, etc., en topologie et en géométrie, en physique quantique et en cosmologie, mais aussi dans les théories de la perception, en arts plastiques et en philosophie.
Semestre 1
Programme des journées :

JEUDI 25 JANVIER

Présidence de séance: Luciano Boi
9h00 : Louis H. Kauffman (University of Illinois at Chicago) : On the Role of Diagrams in the Mathematics of Logic and the Logic of Topology
9h50 : Franck Jedrzejewski (CIPh/CEA-Saclay) : La catégorification est-elle un nouveau discours de la méthode ?
10h30 : Patrick Popescu-Pampu (Université de Lille) : Des singularités aux graphes
11h10 : Pause

Présidence de séance: Louis Kauffmann
11h25 : Marco Andreatta (Università di Trento) : Which came first, the circle or the wheel? From idea to concrete construction
12h05 : Yves André (CNRS/Université Marie-Curie, Paris) : Temporalité virtuelle des objets géométriques
12h50-13h50 : Pause déjeuner

Présidence de séance: Yves André
14h00 : Alessandro Verra (Università di Roma-III) : Perception of spaces and persistence of history: the classical style of the contemporary Geometry in the experience of a working mathematician.
14h50 : Philippe Roy (Paris 8) : Gestes, diagrammes et subjectivité
15h30 : Frédéric Patras (Université Sophia-Antipolis, Nice) : Phénoménologie des gestes combinatoires
16h10 : Pause

Présidence : Carlos Lobo
16h25 : Fabien Ferri (Université de Franche Comté) : Le langage diagrammatique au-delà de la différence phénoménologique
17h05 : Jakub Zdebik (University of Ottawa) : Le diagramme de Deleuze et l’esthétique de la visualisation

à l’Institut Culturel Italien de Paris
18h30-20h30 : Table ronde : Créativité et diagrammatique
Intervenants : Marco Andreatta, Luciano Boi, Carlos Lobo, Sylvie Pic, Silvia de Toffoli.

VENDREDI 26 JANVIER

Présidence de séance : Franck Jedrzejewski
9h00 : Olivia Caramello (Università degli Studi dell'Insubria) : Les topos classifiants comme « ponts » entre théories : une morphogénèse mathématique
10h00 : Arturo Romero Contreras (Universidad de Mexico) : Some philosophical reflexions on dynamics: from topology to category theory
10h40 : Charles Alunni (Caphès (Ens/Cnrs) : Ars diagrammaticae. De la mathématique à l'esthétique et retour
11h20 : Pause

Présidence de séance : Olivia Caramello
11h35 : Carlos Lobo (CIPh/CFCUL) : « Dessine-moi la conscience. » Introduction aux graphes et arbres des syntaxes de conscience
12h15 : Tatiana Roque (Universidade S. de Rio, Brésil) : Diagrammes du possible: de l'espace des phases au sujet politique
13h00-14h00 : Pause déjeuner

Présidence de séance : Claude Imbert
14h00 : Olga Pombo (CFCUL, Lisbonne) : Leibniz and the diagrammatics
14h50 : Alain Bretto (Université de Caen) : Graphs topology combinatorics
15h30 : Filipe Varela (CFCUL, Lisbonne) : Addressing some of the prolegomena to a “Critique of Imagination”: Elements and Logic
16h10 : Pause

Présidence de séance: Olga Pombo
16h20 : Vincenzo De Risi (CNRS/EHESS) : The Axiomatization of Space in the Early Modern Age
17h10 : Julien Bernard (CEPERC, Université d’Aix-Marseille) : Peut-on « donner à voir » la justesse d'un raisonnement ?
17h40 : Amélie de Beauffort (Artiste, Beaux-Arts, Bruxelles) : A la limite du discursif, le réel se dessine-t-il ?
18h20 : Alexander Gerner (CFCUL, Lisbonne) : Rehearsals on music diagram and gesture of music: Towards a aesthesiology of gesture as diagrammatic resonance between showing and listening
Table ronde : 19h00 -20h00

SAMEDI 27 JANVIER

Présidence de séance : Marco Andreatta
9h00 : Sergio Albeverio (Universität Bonn) : Sur les diagrammes de Feynman tap*
10h00 : Valeria Giardino (CNRS, Archives Henri Poincaré) : Geste et diagramme : des mathématiques aux sciences cognitives
10h40 : Jean-Jacques Szczeciniarz (Université de Paris-Diderot) : Remarques introductives aux diagrammes de Penrose
11h15 : Pause

Présidence de séance : Sergio Albeverrio
11h30 : Carlo Petronio (Università di Pisa) : Planar diagrams representing topological objects of dimension 1, 2, 3, and 4. 12h10 : Luciano Boi (EHESS/CIPh) : Rôle des diagrammes, visualisation et intuition topologique de l'espace

Présidence de séance : Noëlle Batt
14h00 : Claude Imbert (École normale supérieure) : Pour une approche de l’intelligence picturale : faits d’histoire et aspects cognitifs
14h40 : Sylvie Pic (Artiste, Marseille) : La forme de la sensation.
15h20 : Caroline Challan Belval (Artiste, Nice) : Cette ligne qui sous-tend la forme
16h20 : Pause

Présidence de séance : Tatiana Roque
16h35 : Catherine Paoletti (Caphès (Ens-Cnrs), Paris) : Le Diagramme sur la scène : mouvement et geste, dressage et écriture
17h15 : Farah Khelil (Artiste, U. de Paris-I) : Le diagramme à l'œuvre
18h00 : Noëlle Batt (Paris 8) : La dimension diagrammatique du discours littéraire : un formalisme dynamique inscrit dans la sensorialité du langage
18h40 : Discussion de clôture.

>> Partager

    image philosophie

Colloque Philosophie/Sciences et techniques

Quand la forme devient substance : puissance des gestes, intuition diagrammatique et phénoménologie de l'espace

Luciano BOI , Franck JEDRZEJEWSKI et Carlos LOBO

dateDate : 25/01/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  Lieu modifié

lieu Adresse : Institut Culturel Italien, 50 rue de Varenne, 75007 Paris

Résumé : Semestre 1
Colloque organisé avec le soutien de l'École normale supérieure-Paris, l'EHESS, l'Université Paris 8 et dans le cadre de la convention avec le Centre de Philosophie des Sciences de l'Université de Lisbonne.


Semestre 1
Quelques développements récents, parmi les plus intéressants et profonds, des sciences contemporaines (en topologie, en géométrie, dans la théorie des systèmes dynamiques, dans les théories quantiques des champs ou encore dans la théorie des cordes) ont été possibles grâce à l’introduction de nouveaux types de diagrammes, qui, outre leur rôle essentiel pour la découverte de nouvelles classes d’espaces et de phénomènes, ont contribué à enrichir et à clarifier la signification des opérations, des structures et des propriétés qui sont au cœur de ces espaces et de ces phénomènes. Les diagrammes sont souvent apparentés aux images, dessins, figures et modèles. Ils permettent de dégager une pensée plus imaginative et picturale de la pratique scientifique et artistique, et de conjuguer gestualité, invention et signification. Ils montrent qu’on peut élaborer une théorie, un modèle, abstrait ou concret, comme une pensée en mouvement, qui prend naissance dans un espace qui est lui-même à réinventer et qui se déploie dans des temps propres. Développer une pensée diagrammatique revient à essayer de comprendre les dynamiques de transformation et les processus d’émergence de nouvelles propriétés et qualités des espaces et des phénomènes. Cette multiplicité d’usages recouvre cependant une certaine polysémie qu’il convient aussi d’interroger. Pour ce faire, nous proposons d’étudier différents cas de théories mathématiques et physiques dans lesquelles les diagrammes jouent un rôle important, des approches philosophiques et phénoménologiques de l’espace, du temps et de la perception, ainsi que des pratiques artistiques fortement inspirées de la pensée diagrammatique. Nous nous proposons d’examiner la portée et la nature des diagrammes en tant qu’élément constitutif de la pensée mathématique et physique, ainsi que sa fonction dans le travail de création artistique, et d’évaluer en particulier l’importance qu’ont aujourd’hui les diagrammes de nœuds, de tresses, de champs, d’interactions, de cordes, etc., en topologie et en géométrie, en physique quantique et en cosmologie, mais aussi dans les théories de la perception, en arts plastiques et en philosophie.
Semestre 1
Programme des journées :

JEUDI 25 JANVIER

Présidence de séance: Luciano Boi
9h00 : Louis H. Kauffman (University of Illinois at Chicago) : On the Role of Diagrams in the Mathematics of Logic and the Logic of Topology
9h50 : Franck Jedrzejewski (CIPh/CEA-Saclay) : La catégorification est-elle un nouveau discours de la méthode ?
10h30 : Patrick Popescu-Pampu (Université de Lille) : Des singularités aux graphes
11h10 : Pause

Présidence de séance: Louis Kauffmann
11h25 : Marco Andreatta (Università di Trento) : Which came first, the circle or the wheel? From idea to concrete construction
12h05 : Yves André (CNRS/Université Marie-Curie, Paris) : Temporalité virtuelle des objets géométriques
12h50-13h50 : Pause déjeuner

Présidence de séance: Yves André
14h00 : Alessandro Verra (Università di Roma-III) : Perception of spaces and persistence of history: the classical style of the contemporary Geometry in the experience of a working mathematician.
14h50 : Philippe Roy (Paris 8) : Gestes, diagrammes et subjectivité
15h30 : Frédéric Patras (Université Sophia-Antipolis, Nice) : Phénoménologie des gestes combinatoires
16h10 : Pause

Présidence : Carlos Lobo
16h25 : Fabien Ferri (Université de Franche Comté) : Le langage diagrammatique au-delà de la différence phénoménologique
17h05 : Jakub Zdebik (University of Ottawa) : Le diagramme de Deleuze et l’esthétique de la visualisation

à l’Institut Culturel Italien de Paris
18h30-20h30 : Table ronde : Créativité et diagrammatique
Intervenants : Marco Andreatta, Luciano Boi, Carlos Lobo, Sylvie Pic, Silvia de Toffoli.

VENDREDI 26 JANVIER

Présidence de séance : Franck Jedrzejewski
9h00 : Olivia Caramello (Università degli Studi dell'Insubria) : Les topos classifiants comme « ponts » entre théories : une morphogénèse mathématique
10h00 : Arturo Romero Contreras (Universidad de Mexico) : Some philosophical reflexions on dynamics: from topology to category theory
10h40 : Charles Alunni (Caphès (Ens/Cnrs) : Ars diagrammaticae. De la mathématique à l'esthétique et retour
11h20 : Pause

Présidence de séance : Olivia Caramello
11h35 : Carlos Lobo (CIPh/CFCUL) : « Dessine-moi la conscience. » Introduction aux graphes et arbres des syntaxes de conscience
12h15 : Tatiana Roque (Universidade S. de Rio, Brésil) : Diagrammes du possible: de l'espace des phases au sujet politique
13h00-14h00 : Pause déjeuner

Présidence de séance : Claude Imbert
14h00 : Olga Pombo (CFCUL, Lisbonne) : Leibniz and the diagrammatics
14h50 : Alain Bretto (Université de Caen) : Graphs topology combinatorics
15h30 : Filipe Varela (CFCUL, Lisbonne) : Addressing some of the prolegomena to a “Critique of Imagination”: Elements and Logic
16h10 : Pause

Présidence de séance: Olga Pombo
16h20 : Vincenzo De Risi (CNRS/EHESS) : The Axiomatization of Space in the Early Modern Age
17h10 : Julien Bernard (CEPERC, Université d’Aix-Marseille) : Peut-on « donner à voir » la justesse d'un raisonnement ?
17h40 : Amélie de Beauffort (Artiste, Beaux-Arts, Bruxelles) : A la limite du discursif, le réel se dessine-t-il ?
18h20 : Alexander Gerner (CFCUL, Lisbonne) : Rehearsals on music diagram and gesture of music: Towards a aesthesiology of gesture as diagrammatic resonance between showing and listening
Table ronde : 19h00 -20h00

SAMEDI 27 JANVIER

Présidence de séance : Marco Andreatta
9h00 : Sergio Albeverio (Universität Bonn) : Sur les diagrammes de Feynman tap*
10h00 : Valeria Giardino (CNRS, Archives Henri Poincaré) : Geste et diagramme : des mathématiques aux sciences cognitives
10h40 : Jean-Jacques Szczeciniarz (Université de Paris-Diderot) : Remarques introductives aux diagrammes de Penrose
11h15 : Pause

Présidence de séance : Sergio Albeverrio
11h30 : Carlo Petronio (Università di Pisa) : Planar diagrams representing topological objects of dimension 1, 2, 3, and 4. 12h10 : Luciano Boi (EHESS/CIPh) : Rôle des diagrammes, visualisation et intuition topologique de l'espace

Présidence de séance : Noëlle Batt
14h00 : Claude Imbert (École normale supérieure) : Pour une approche de l’intelligence picturale : faits d’histoire et aspects cognitifs
14h40 : Sylvie Pic (Artiste, Marseille) : La forme de la sensation.
15h20 : Caroline Challan Belval (Artiste, Nice) : Cette ligne qui sous-tend la forme
16h20 : Pause

Présidence de séance : Tatiana Roque
16h35 : Catherine Paoletti (Caphès (Ens-Cnrs), Paris) : Le Diagramme sur la scène : mouvement et geste, dressage et écriture
17h15 : Farah Khelil (Artiste, U. de Paris-I) : Le diagramme à l'œuvre
18h00 : Noëlle Batt (Paris 8) : La dimension diagrammatique du discours littéraire : un formalisme dynamique inscrit dans la sensorialité du langage
18h40 : Discussion de clôture.

>> Partager

    image philosophie

Colloque Philosophie/Sciences et techniques

Quand la forme devient substance : puissance des gestes, intuition diagrammatique et phénoménologie de l'espace

Luciano BOI , Franck JEDRZEJEWSKI et Carlos LOBO

dateDate : 26/01/2018 heure Début : 9h -> Fin : 20h  Lieu modifié

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/colloque_forme_2018_01_25-26-27

lieu Adresse : Salle de conférence, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris

Résumé : Semestre 1
Colloque organisé avec le soutien de l'École normale supérieure-Paris, l'EHESS, l'Université Paris 8 et dans le cadre de la convention avec le Centre de Philosophie des Sciences de l'Université de Lisbonne.


Semestre 1
Quelques développements récents, parmi les plus intéressants et profonds, des sciences contemporaines (en topologie, en géométrie, dans la théorie des systèmes dynamiques, dans les théories quantiques des champs ou encore dans la théorie des cordes) ont été possibles grâce à l’introduction de nouveaux types de diagrammes, qui, outre leur rôle essentiel pour la découverte de nouvelles classes d’espaces et de phénomènes, ont contribué à enrichir et à clarifier la signification des opérations, des structures et des propriétés qui sont au cœur de ces espaces et de ces phénomènes. Les diagrammes sont souvent apparentés aux images, dessins, figures et modèles. Ils permettent de dégager une pensée plus imaginative et picturale de la pratique scientifique et artistique, et de conjuguer gestualité, invention et signification. Ils montrent qu’on peut élaborer une théorie, un modèle, abstrait ou concret, comme une pensée en mouvement, qui prend naissance dans un espace qui est lui-même à réinventer et qui se déploie dans des temps propres. Développer une pensée diagrammatique revient à essayer de comprendre les dynamiques de transformation et les processus d’émergence de nouvelles propriétés et qualités des espaces et des phénomènes. Cette multiplicité d’usages recouvre cependant une certaine polysémie qu’il convient aussi d’interroger. Pour ce faire, nous proposons d’étudier différents cas de théories mathématiques et physiques dans lesquelles les diagrammes jouent un rôle important, des approches philosophiques et phénoménologiques de l’espace, du temps et de la perception, ainsi que des pratiques artistiques fortement inspirées de la pensée diagrammatique. Nous nous proposons d’examiner la portée et la nature des diagrammes en tant qu’élément constitutif de la pensée mathématique et physique, ainsi que sa fonction dans le travail de création artistique, et d’évaluer en particulier l’importance qu’ont aujourd’hui les diagrammes de nœuds, de tresses, de champs, d’interactions, de cordes, etc., en topologie et en géométrie, en physique quantique et en cosmologie, mais aussi dans les théories de la perception, en arts plastiques et en philosophie.
Semestre 1
Programme des journées :

JEUDI 25 JANVIER

Présidence de séance: Luciano Boi
9h00 : Louis H. Kauffman (University of Illinois at Chicago) : On the Role of Diagrams in the Mathematics of Logic and the Logic of Topology
9h50 : Franck Jedrzejewski (CIPh/CEA-Saclay) : La catégorification est-elle un nouveau discours de la méthode ?
10h30 : Patrick Popescu-Pampu (Université de Lille) : Des singularités aux graphes
11h10 : Pause

Présidence de séance: Louis Kauffmann
11h25 : Marco Andreatta (Università di Trento) : Which came first, the circle or the wheel? From idea to concrete construction
12h05 : Yves André (CNRS/Université Marie-Curie, Paris) : Temporalité virtuelle des objets géométriques
12h50-13h50 : Pause déjeuner

Présidence de séance: Yves André
14h00 : Alessandro Verra (Università di Roma-III) : Perception of spaces and persistence of history: the classical style of the contemporary Geometry in the experience of a working mathematician.
14h50 : Philippe Roy (Paris 8) : Gestes, diagrammes et subjectivité
15h30 : Frédéric Patras (Université Sophia-Antipolis, Nice) : Phénoménologie des gestes combinatoires
16h10 : Pause

Présidence : Carlos Lobo
16h25 : Fabien Ferri (Université de Franche Comté) : Le langage diagrammatique au-delà de la différence phénoménologique
17h05 : Jakub Zdebik (University of Ottawa) : Le diagramme de Deleuze et l’esthétique de la visualisation

à l’Institut Culturel Italien de Paris
18h30-20h30 : Table ronde : Créativité et diagrammatique
Intervenants : Marco Andreatta, Luciano Boi, Carlos Lobo, Sylvie Pic, Silvia de Toffoli.

VENDREDI 26 JANVIER

Présidence de séance : Franck Jedrzejewski
9h00 : Olivia Caramello (Università degli Studi dell'Insubria) : Les topos classifiants comme « ponts » entre théories : une morphogénèse mathématique
10h00 : Arturo Romero Contreras (Universidad de Mexico) : Some philosophical reflexions on dynamics: from topology to category theory
10h40 : Charles Alunni (Caphès (Ens/Cnrs) : Ars diagrammaticae. De la mathématique à l'esthétique et retour
11h20 : Pause

Présidence de séance : Olivia Caramello
11h35 : Carlos Lobo (CIPh/CFCUL) : « Dessine-moi la conscience. » Introduction aux graphes et arbres des syntaxes de conscience
12h15 : Tatiana Roque (Universidade S. de Rio, Brésil) : Diagrammes du possible: de l'espace des phases au sujet politique
13h00-14h00 : Pause déjeuner

Présidence de séance : Claude Imbert
14h00 : Olga Pombo (CFCUL, Lisbonne) : Leibniz and the diagrammatics
14h50 : Alain Bretto (Université de Caen) : Graphs topology combinatorics
15h30 : Filipe Varela (CFCUL, Lisbonne) : Addressing some of the prolegomena to a “Critique of Imagination”: Elements and Logic
16h10 : Pause

Présidence de séance: Olga Pombo
16h20 : Vincenzo De Risi (CNRS/EHESS) : The Axiomatization of Space in the Early Modern Age
17h10 : Julien Bernard (CEPERC, Université d’Aix-Marseille) : Peut-on « donner à voir » la justesse d'un raisonnement ?
17h40 : Amélie de Beauffort (Artiste, Beaux-Arts, Bruxelles) : A la limite du discursif, le réel se dessine-t-il ?
18h20 : Alexander Gerner (CFCUL, Lisbonne) : Rehearsals on music diagram and gesture of music: Towards a aesthesiology of gesture as diagrammatic resonance between showing and listening
Table ronde : 19h00 -20h00

SAMEDI 27 JANVIER

Présidence de séance : Marco Andreatta
9h00 : Sergio Albeverio (Universität Bonn) : Sur les diagrammes de Feynman tap*
10h00 : Valeria Giardino (CNRS, Archives Henri Poincaré) : Geste et diagramme : des mathématiques aux sciences cognitives
10h40 : Jean-Jacques Szczeciniarz (Université de Paris-Diderot) : Remarques introductives aux diagrammes de Penrose
11h15 : Pause

Présidence de séance : Sergio Albeverrio
11h30 : Carlo Petronio (Università di Pisa) : Planar diagrams representing topological objects of dimension 1, 2, 3, and 4. 12h10 : Luciano Boi (EHESS/CIPh) : Rôle des diagrammes, visualisation et intuition topologique de l'espace

Présidence de séance : Noëlle Batt
14h00 : Claude Imbert (École normale supérieure) : Pour une approche de l’intelligence picturale : faits d’histoire et aspects cognitifs
14h40 : Sylvie Pic (Artiste, Marseille) : La forme de la sensation.
15h20 : Caroline Challan Belval (Artiste, Nice) : Cette ligne qui sous-tend la forme
16h20 : Pause

Présidence de séance : Tatiana Roque
16h35 : Catherine Paoletti (Caphès (Ens-Cnrs), Paris) : Le Diagramme sur la scène : mouvement et geste, dressage et écriture
17h15 : Farah Khelil (Artiste, U. de Paris-I) : Le diagramme à l'œuvre
18h00 : Noëlle Batt (Paris 8) : La dimension diagrammatique du discours littéraire : un formalisme dynamique inscrit dans la sensorialité du langage
18h40 : Discussion de clôture.

>> Partager

    image philosophie

Colloque Philosophie/Sciences et techniques

Quand la forme devient substance : puissance des gestes, intuition diagrammatique et phénoménologie de l'espace

Luciano BOI , Franck JEDRZEJEWSKI et Carlos LOBO

dateDate : 27/01/2018 heure Début : 9h -> Fin : 20h  Lieu modifié

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/colloque_forme_2018_01_25-26-27

lieu Adresse : Salle Julien Gracq, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris

Résumé : Semestre 1
Colloque organisé avec le soutien de l'École normale supérieure-Paris, l'EHESS, l'Université Paris 8 et dans le cadre de la convention avec le Centre de Philosophie des Sciences de l'Université de Lisbonne.


Semestre 1
Quelques développements récents, parmi les plus intéressants et profonds, des sciences contemporaines (en topologie, en géométrie, dans la théorie des systèmes dynamiques, dans les théories quantiques des champs ou encore dans la théorie des cordes) ont été possibles grâce à l’introduction de nouveaux types de diagrammes, qui, outre leur rôle essentiel pour la découverte de nouvelles classes d’espaces et de phénomènes, ont contribué à enrichir et à clarifier la signification des opérations, des structures et des propriétés qui sont au cœur de ces espaces et de ces phénomènes. Les diagrammes sont souvent apparentés aux images, dessins, figures et modèles. Ils permettent de dégager une pensée plus imaginative et picturale de la pratique scientifique et artistique, et de conjuguer gestualité, invention et signification. Ils montrent qu’on peut élaborer une théorie, un modèle, abstrait ou concret, comme une pensée en mouvement, qui prend naissance dans un espace qui est lui-même à réinventer et qui se déploie dans des temps propres. Développer une pensée diagrammatique revient à essayer de comprendre les dynamiques de transformation et les processus d’émergence de nouvelles propriétés et qualités des espaces et des phénomènes. Cette multiplicité d’usages recouvre cependant une certaine polysémie qu’il convient aussi d’interroger. Pour ce faire, nous proposons d’étudier différents cas de théories mathématiques et physiques dans lesquelles les diagrammes jouent un rôle important, des approches philosophiques et phénoménologiques de l’espace, du temps et de la perception, ainsi que des pratiques artistiques fortement inspirées de la pensée diagrammatique. Nous nous proposons d’examiner la portée et la nature des diagrammes en tant qu’élément constitutif de la pensée mathématique et physique, ainsi que sa fonction dans le travail de création artistique, et d’évaluer en particulier l’importance qu’ont aujourd’hui les diagrammes de nœuds, de tresses, de champs, d’interactions, de cordes, etc., en topologie et en géométrie, en physique quantique et en cosmologie, mais aussi dans les théories de la perception, en arts plastiques et en philosophie.
Semestre 1
Programme des journées :

JEUDI 25 JANVIER

Présidence de séance: Luciano Boi
9h00 : Louis H. Kauffman (University of Illinois at Chicago) : On the Role of Diagrams in the Mathematics of Logic and the Logic of Topology
9h50 : Franck Jedrzejewski (CIPh/CEA-Saclay) : La catégorification est-elle un nouveau discours de la méthode ?
10h30 : Patrick Popescu-Pampu (Université de Lille) : Des singularités aux graphes
11h10 : Pause

Présidence de séance: Louis Kauffmann
11h25 : Marco Andreatta (Università di Trento) : Which came first, the circle or the wheel? From idea to concrete construction
12h05 : Yves André (CNRS/Université Marie-Curie, Paris) : Temporalité virtuelle des objets géométriques
12h50-13h50 : Pause déjeuner

Présidence de séance: Yves André
14h00 : Alessandro Verra (Università di Roma-III) : Perception of spaces and persistence of history: the classical style of the contemporary Geometry in the experience of a working mathematician.
14h50 : Philippe Roy (Paris 8) : Gestes, diagrammes et subjectivité
15h30 : Frédéric Patras (Université Sophia-Antipolis, Nice) : Phénoménologie des gestes combinatoires
16h10 : Pause

Présidence : Carlos Lobo
16h25 : Fabien Ferri (Université de Franche Comté) : Le langage diagrammatique au-delà de la différence phénoménologique
17h05 : Jakub Zdebik (University of Ottawa) : Le diagramme de Deleuze et l’esthétique de la visualisation

à l’Institut Culturel Italien de Paris
18h30-20h30 : Table ronde : Créativité et diagrammatique
Intervenants : Marco Andreatta, Luciano Boi, Carlos Lobo, Sylvie Pic, Silvia de Toffoli.

VENDREDI 26 JANVIER

Présidence de séance : Franck Jedrzejewski
9h00 : Olivia Caramello (Università degli Studi dell'Insubria) : Les topos classifiants comme « ponts » entre théories : une morphogénèse mathématique
10h00 : Arturo Romero Contreras (Universidad de Mexico) : Some philosophical reflexions on dynamics: from topology to category theory
10h40 : Charles Alunni (Caphès (Ens/Cnrs) : Ars diagrammaticae. De la mathématique à l'esthétique et retour
11h20 : Pause

Présidence de séance : Olivia Caramello
11h35 : Carlos Lobo (CIPh/CFCUL) : « Dessine-moi la conscience. » Introduction aux graphes et arbres des syntaxes de conscience
12h15 : Tatiana Roque (Universidade S. de Rio, Brésil) : Diagrammes du possible: de l'espace des phases au sujet politique
13h00-14h00 : Pause déjeuner

Présidence de séance : Claude Imbert
14h00 : Olga Pombo (CFCUL, Lisbonne) : Leibniz and the diagrammatics
14h50 : Alain Bretto (Université de Caen) : Graphs topology combinatorics
15h30 : Filipe Varela (CFCUL, Lisbonne) : Addressing some of the prolegomena to a “Critique of Imagination”: Elements and Logic
16h10 : Pause

Présidence de séance: Olga Pombo
16h20 : Vincenzo De Risi (CNRS/EHESS) : The Axiomatization of Space in the Early Modern Age
17h10 : Julien Bernard (CEPERC, Université d’Aix-Marseille) : Peut-on « donner à voir » la justesse d'un raisonnement ?
17h40 : Amélie de Beauffort (Artiste, Beaux-Arts, Bruxelles) : A la limite du discursif, le réel se dessine-t-il ?
18h20 : Alexander Gerner (CFCUL, Lisbonne) : Rehearsals on music diagram and gesture of music: Towards a aesthesiology of gesture as diagrammatic resonance between showing and listening
Table ronde : 19h00 -20h00

SAMEDI 27 JANVIER

Présidence de séance : Marco Andreatta
9h00 : Sergio Albeverio (Universität Bonn) : Sur les diagrammes de Feynman tap*
10h00 : Valeria Giardino (CNRS, Archives Henri Poincaré) : Geste et diagramme : des mathématiques aux sciences cognitives
10h40 : Jean-Jacques Szczeciniarz (Université de Paris-Diderot) : Remarques introductives aux diagrammes de Penrose
11h15 : Pause

Présidence de séance : Sergio Albeverrio
11h30 : Carlo Petronio (Università di Pisa) : Planar diagrams representing topological objects of dimension 1, 2, 3, and 4. 12h10 : Luciano Boi (EHESS/CIPh) : Rôle des diagrammes, visualisation et intuition topologique de l'espace

Présidence de séance : Noëlle Batt
14h00 : Claude Imbert (École normale supérieure) : Pour une approche de l’intelligence picturale : faits d’histoire et aspects cognitifs
14h40 : Sylvie Pic (Artiste, Marseille) : La forme de la sensation.
15h20 : Caroline Challan Belval (Artiste, Nice) : Cette ligne qui sous-tend la forme
16h20 : Pause

Présidence de séance : Tatiana Roque
16h35 : Catherine Paoletti (Caphès (Ens-Cnrs), Paris) : Le Diagramme sur la scène : mouvement et geste, dressage et écriture
17h15 : Farah Khelil (Artiste, U. de Paris-I) : Le diagramme à l'œuvre
18h00 : Noëlle Batt (Paris 8) : La dimension diagrammatique du discours littéraire : un formalisme dynamique inscrit dans la sensorialité du langage
18h40 : Discussion de clôture.

>> Partager

    image philosophie