AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Archive(s), événement(s), récit(s). Ce qui surgit, ce qui s'institue, ce qui s'écrit

Olivier LE TROCQUER

dateDate : 27/01/2021 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  Visioconférence

nota benehttps://us02web.zoom.us/j/84795631887

lieu Adresse : Lien Zoom à copier dans votre navigateur

Résumé :


Semestre 1
Associer ensemble archive, événement et récit de soi pour l'épistémologie de l'histoire, pour les philosophes Jacques Derrida, Jacques Rancière ou Paul Ricoeur, pour les écrivains et cinéastes Claude Simon ou Jean-Luc Godard. Il est nécessaire d'y travailler à nouveau dans le cadre d'un séminaire au Collège international de philosophie. Ce projet s'inscrit dans un travail de longue durée sur l'événement, sur l'archive et sur les narrations par lesquelles de l'événement, collectif mais aussi singulier, nouvelle littéralement retournée en actes sociaux et politiques, est devenu un événement – ainsi la révolution du 4 septembre 1870, proclamation de la IIIe République, d'autres révolutions du XIXe siècle, Commune de Paris, 1848, ou le coup d'État du 2 décembre 1851.
Ces événements gardent leur actualité de circonstance – le 4 septembre 2020, le Président de la République va célébrer de Gaulle présentant la constitution de la Ve République le 4 septembre 1958. Leur longue durée et leur actualité croisent le travail de la philosophie : ce qui surgit est-il à comprendre autrement que par l'action de ses acteur.es, auteurs, autrices ? Comment articuler le « ça » de l'événement (Jean-François Lyotard, Discours, figure, 1971) et l'événement co-agi et médiatisé ? Comment analyser la relation de l'événement à l'archive, son mal d'archive, les archives dans leur matérialité plurielle et les Archives comme institution ? Que se joue-t-il dans la narration de l'événement : mise en ordre ou ressource inactuelle critique pour le présent et ses urgences, réserve d'expériences perdues et vivantes selon Walter Benjamin ?
Ce projet de séminaire se conçoit comme un temps nécessaire de l'écoute et de la discussion partagées : celle du lieu dont le Collège international de philosophie incarne la tradition et le renouvellement, l'ouverture attentive autant que le sérieux du savoir.
Semestre 1
Séance avec intervenant :
- Mercredi 9 décembre : Mathias Dreyfuss : Des archives juives aux sources de l’histoire des Juifs: voies et détours d’une recherche
- Mercredi 6 janvier : Henri Raczymow, écrivain, auteur de nombreux récits et essais au cœur desquels le rapport à l'archive et à l'événement jouent un rôle décisif. En particulier les livres suivants : Le Cygne de Proust, éditions Gallimard, 1991, enquête sur Charles Haas, modèle principal de Swann dans La recherche du temps perdu. Et Heinz, récit, éditions Gallimard, 2011. Son intervention s'intitulera: « Ecrire les traces ». 
- Mercredi 20 janvier : Sophie Wahnich, historienne de la Révolution, directrice de recherche au CNRS. Derniers livres parus en relation avec la Révolution : La Révolution française n'est pas un mythe, Paris, Klincksieck, collection « Critique de la politique », 2017 ; Le Radeau démocratique. Chroniques des temps incertains, Paris, Éditions Lignes, 2017.
Intitulé de son intervention : « L'archive révolutionnaire : construire une drôle d'intimité avec, aujourd'hui. »

>> Partager

    image philosophie