AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Politique et société

Sens et non-sens de la vie économique

Michel OLIVIER

dateDate : 16/06/2020 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  Annulé

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/inscriptions_usic

lieu Adresse : Salle Delacommune-Orgebin, USIC, 18 rue de Varenne, 75007 Paris

Résumé :


La vie économique – l'ensemble des activités humaines dont l'enjeu est un gain monétaire, donc le travail, l'investissement, l'échange, la production en vue d'un revenu – semble faire l'objet de deux familles de critiques qui, à la fois, se complètent et s'opposent.
Il lui est reproché une mauvaise répartition de la prospérité et des rôles, un manque de justice. Cette critique est interne à l'économie. Elle ne remet pas en cause l'importance de l'économie dans la société, mais exige d'elle plus de justice, avec, souvent, le présupposé que la justice économique est la condition de toute possibilité de justice.
Mais il est aussi reproché à la vie économique sa position centrale voire hégémonique. L'économie se serait comme désencastrée des autres dimensions de la vie, pour ne plus se contenter d'en être la logistique des moyens, mais pour en devenir au contraire le régulateur universel. Il s'agit ici de critiquer l'idée que les enjeux économiques auraient pris le pas sur les autres enjeux, comme si leur statut de moyen universel avait fini par les transformer de façon illégitime en finalité universelle.
Ce séminaire est une recherche sur le sens de la vie économique, sur ce qu'il est légitime d'en attendre et d'en exiger.
Notre premier semestre est consacré à la notion même de sens qu'il nous faut mobiliser et à quelques grandes visions critiques héritées de la tradition que nous recevons dans l'horizon de ce sens.
Il nous faudra saisir le sens comme déterminé par nos institutions, économiques et non-économiques (Descombes, lecteur de Peirce et Wittgenstein), et comme exigence éthique pesant sur nous-acteurs de la vie économique (Jean-Michel Salanskis, lecteur de Levinas).
Nos premiers compagnons de route seront principalement Durkheim, Karl Polanyi et Simmel. Il s'agira avec eux d'interroger les affinités, les tensions et parfois les violences qui peuvent apparaître dans l'intrication ou la désintrication de la vie économique à la vie de l'esprit et la vie sociale, dans l'horizon de l'exigence de sens que nous aurons mobilisée.
Séances avec intervenant :
- Mardi 28 avril et Mardi 26 mai : Jean-Michel Salanskis, professeur émérite à l'université Paris Nanterre, ancien directeur de programme au CIPh.

>> Partager

    image philosophie