Conférence : Comprendre la dramaturgie révolutionnaire, 2018-2019/1788-1794 de Sophie WAHNICH

La révolution française a organisé une partie du récit que les gilets jaunes se sont racontés à eux mêmes dans le démêlé avec le pouvoir présidentiel. L’histoire monumentale voisinait alors avec le mythe qui permet à un groupe de se consolider et de s’unifier. Cette conférence reviendra sur cette factualité en analysant les énoncés et la dramaturgie produite par ces acteurs de 2018-2019.
Mais elle interrogera aussi la manière dont les sciences humaines et sociales pensent ou ne pensent plus aujourd’hui les écarts entre mythe, idéologie et savoir. Où s’installe l’idéologie ? Les savoirs peuvent-ils vraiment penser qu’ils en sont exempts ? Quel mythe organise aujourd’hui les communautés de savoir ? À l’instar des Gilets jaunes sont-elles à ce titre des communautés politiques ?
Les révolutionnaires français qui ont œuvré à l’Assemblée nationale ont été qualifiés par certains historiens et philosophes de législateurs philosophes, effaçant la frontière entre production de concepts, de notions, de catégories et production de théorie et de stratégie politique. Nous reviendrons in fine et pour conclure sur les enjeux d’une telle qualification.
Sophie Wahnich est directrice de recherche au CNRS en sciences humaines (histoire, anthropologie, science politique).
Christophe Angebault, est directeur de programme au CIPh.

09-07-2020