image philosophie

Myriam REVAULT D'ALLONNES

Ancien(ne) Directeur de programme du 01/07/1986  au 30/06/1992

Direction de programme : Stendhal et la modernité : érotique et politique

Résumé : Comment, au croisement de la littérature, de la philosophie et de la politique, est-il possible de constituer une anthropologie politique de la modernité et d'appréhender le visage de sa finitude ? Si le roman est, comme l'écrivait Hegel, la «moderne épopée bourgeoise», qui présuppose une société «prosaïquement organisée», les héros stendhaliens tendent à effacer la forme prosaïque et à lui substituer «une réalité qui se rapproche davantage de la beauté de l'art». Stendhal est comme Tocqueville, le spectateur et l'analyste de la «grande révolution démocratique». Le lyrisme de la liberté s'enracine, chez Stendhal, dans le motif de l'italianité et dans la conversion de l'affectivité en éthique individuelle et sociale. On s'interrogera enfin sur la question du «sujet» à travers le thème de l'égotisme.