image philosophie

Jean-Michel RABATE

Ancien(ne) Directeur de programme U.S.A  du 01/07/1992  au 30/06/1998

Direction de programme : Philosophie du modernisme. Les avants-gardes et les philosophes de la “Fin»(1870-1930)

Résumé : La spécificité du modernisme anglo-saxon aura été de transformer le lecteur ou spectateur idéal, présupposé par toute les avant-gardes, en un canon - terme dont le sens militaire n'est pas à exclure. Le modernisme historique incarne le paradoxe familier d'une contestation instaurant son orthodoxie. Or ce «canon» moderniste prédétermine la compréhension d'un «post» qu'on voudrait penser sans savoir par rapport à quoi s'effectue cet éventuel «après coup». C'est que le coup de force du futur antérieur propre au «post-modernisme» a déjà eu lieu dans un «modernisme» d'autant plus intéressant que la catégorie n'a jamais eu droit de cité dans la réflexion critique française. Il s'agit donc d'introduire une problématique philosophique et poétologique dans le champ flou des avant-gardes. Le concept du modernisme sera travaillé rigoureusement à partir d'une série de mouvements plus spécifiquement anglos-saxons qu'internationaux, plus historiques que transhistoriques, sans négliger la jonction entre le symbolisme et le surréalisme.