image philosophie

Jean-Claude MILNER

Ancien(ne) Directeur de programme du 01/07/1995  au 30/06/2001

Direction de programme : Matières et formes de la politique. Etude d'une singularité, la République française

Résumé : Les noms de nations ont jusqu'à une date récente constitué l'alphabet en quoi s'écrivaient l'histoire et la politique. L'hypothèse générale sera qu'un nom ne fonctionne jamais dans un alphabet discursif que dans la stricte mesure où il sténographie une série de propriétés. Quelles sont les propriétés dont le nom France est le sténogramme? Tel sera l'objet de la recherche. On partira de l'hypothèse particulière que cette question peut-être traitée si et seulement si l'on admet que le nom France, en tant du moins qu'il fonctionne, est devenu strictement équivalent au nom de République.
On étudiera comment cette équivalence s'est établie, quelles conséquences elle entraîne sur l'idée même de politique et sur les relations que cette idée entretient à l'idée de société. Il devrait apparaître par là que sous le voile de naturalité dont elle s'est parée à ses propres yeux, la République française a été un objet étrange, parfois inquiétant, toujours intéressant et subtil.