image philosophie

Jean-Marc BESSE

Ancien(ne) Directeur de programme du 01/07/1992  au 30/06/1998

Direction de programme : Géographie et philosophie. La géographie et le problème de la constitution d'un savoir du monde à l'âge classique

Résumé : La géographie est ici envisagée comme un savoir obtenu par la “fréquentation” de la terre, comme savoir “du monde”, selon la perspective donné par Kant aux leçons qu'il a dispensées pendant une quarantaine d'années.
Comment cette expérience du monde obtenue dans la fréquentation de la terre parvient-elle à se constituer? En fonction de quelles règles? Comment peut-elle se traduire en un “discours” (écriture, image)? Quels sont les principes qui règlent cette représentation ?
Plusieurs travaux importants ont exploré à divers titres cette période classique de l'histoire de la géographie. Mais on peut considérer que l'accent a rarement été mis sur la question spécifique du type de rationalité engagé par la constitution du savoir géographique. C'est cette question, explicitement épistémologique, qui engage le niveau de scientificité propre de la géographie, que je souhaiterais poser. D'une part : comment se constitue un savoir que l'on pourrait dire “de terrain”, savoir obtenu dans la fréquentation du monde, dans le voyage, essentiellement par le regard et l'écoute. D'autre part : comment s'inscrit ce savoir, comment il se représente et se transmet.