image philosophie

Carlo CAPPA

Actuel(le) Directeur de programme Italie  du 01/07/2016  au 30/06/2022

Direction de programme : L'Université et l'Europe. L'enseignement supérieur à l'échelle des humanités (œuvres, itinéraires, ruptures)

Résumé : À notre époque, comme nous le savons, l’Université, institution au cœur de l’identité européenne, vit un moment de crise : elle est toujours parmi les lieux les plus importants pour la haute formation, mais son identité est bouleversée par plusieurs tensions inédites. Cette crise ne représente pas en soi un moment nouveau, parce que l’Université à toujours vécu des changements profonds, en modifiant son profil et en traversant presque un millénaire avec un nom qui a signifié des choses très différentes. La récurrence de ces crises toutefois ne fait rien perdre de la spécificité du contexte actuel. Dans le complexe mosaïque que représente la mission actuelle de l’Université, le but économique a acquis une importance capitale au fur et à mesure du développement de deux phénomènes différents mais avec plusieurs points de contact : le Processus de Bologne (1999) et la Stratégie de Lisbonne (2000). Dans une époque marquée par la fin des grands récits (Lyotard), la performativité comme critère de sélection de la culture met en question la légitimation même du savoir, en particulier dans les humanités.
Notre Programme propose une recherche qui part de l’analyse critique du scénario actuel de l’enseignement supérieur : ce scénario est traversé par un enchevêtrement complexe de pressions nouvelles et de résistances enracinées dans les traditions nationales, dans lesquelles on peut voir la permanence des idéaux culturels qui ont caractérisé l’histoire de l’Université, mais qui semblent incapables de survivre dans des conditions sociales tout à fait différentes. Cette situation produit une désorientation pénible et problématique, qui est au cœur de la réflexion critique de chercheurs dans tous les pays occidentaux.
C’est exactement ce moment de crise de l’enseignement supérieur qui permet – et requiert – une enquête, qui se place à l’intersection entre philosophie et éducation, sur les idéaux qui ont nourri la naissance de l’Université comme lieu privilégié pour l’exercice de la pensée critique et désintéressée. Trois étapes différentes où la légitimation du savoir a été remise en discussion, toutes précédentes au XIXème siècle.

1) La culture entre autonomie et pouvoir 
2) Conscience privée et intérêt public
3) Rhétorique d’État et gouvernement de soi-même

L’analyse de ces trois étapes sera utile pour comprendre la possibilité d’une résistance proactive face aux changements d’aujourd’hui.