AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Sciences humaines

Séminaire de philosophie du droit institutionnel

Jean-René GARCIA

dateDate : 15/06/2019 heure Début : 10h -> Fin : 12h30  O.K.

lieu Adresse : Salle H104, Université Paris 13, 99 avenue Jean Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec le laboratoire CERAL EA 3968 de l'Université Paris 13, et avec le soutien de l'École normale supérieure.


Peut-on affirmer que les libertés politiques proviennent, dans une nation démocratique du concept de Force contenue dans une Constitution ?
En annonçant ce syntagme sous forme interrogative, on ne peut se passer d’une analyse philosophique du concept de Force, pour comprendre le fonctionnement réel d’une Constitution. L’objet du séminaire de cette année sera donc d’analyser à l’aide de ce que nous nommons la philosophie constitutionnelle la « Métaphysique de la Force dans une Constitution » d’une nation démocratique.
Dans leur ouvrage Qu’est-ce que la philosophie ? Gilles Deleuze et Félix Guattari reprennent une définition générale de la philosophie. Celle-ci serait « l’art de former, d’inventer, de fabriquer des concepts ». Cette notion renvoie donc à celle de « concept », qui contient lui-même une conception de la multiplicité.
La définition de Gilles Deleuze et de Félix Guattari paraît particulièrement adaptée à notre proposition, en ce sens qu’il s’agit d’analyser que, dans la philosophie constitutionnelle, le « concept de commencement » est celui de Force. Ce concept est ici compris dans un sens spécifique portant sur une analyse philosophique de la Constitution. Ainsi, l’étude de la Métaphysique de la Force dans la Constitution devient le concept central (parmi une multiplicité deleuzienne), fondateur d’une philosophie constitutionnelle.
Deleuze et Guattari permettent ainsi de nous offrir une méthode philosophique afin de construire notre théorie sur la conceptualisation d’une philosophie constitutionnelle conçue, non pas comme une philosophie du droit mais comme une philosophie « inventée », à la façon deleuzienne, exclusivement pour comprendre les processus constitutionnels avec un concept de commencement « multiple », la Force.
À ce titre, la Force dans la Constitution apparaît comme un axiome philosophique indépassable ou un « concept de commencement multiple deleuzien », d’une proposition d’une philosophie constitutionnelle.
Intervenants :
- Samedi 9 février : Peut-on parler d’une Philosophie Constitutionnelle ?
avec Marine Baron, docteure en philosophie

- Samedi 6 avril : La méthode de la Philosophie Constitutionnelle : L’implicitation
avec Pierre Caye, directeur de recherches au CNRS

- Samedi 11 mai : Emmanuel Kant, Jacques Derrida, et la Philosophie Constitutionnelle
avec Franck Lafaille, professeur de droit, Université Paris 13-Sorbonne Paris Cité

- Samedi 15 juin : Vers une nouvelle constitutionnalisation des Devoirs de l’homme : devoir de solidarité et non-assistance à personne en péril social
avec Georges Navet, professeur de philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, ancien directeur de programme au CIPh

>> Partager

    image philosophie