AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Écriture de soi et résistance éthique (II)

Isabelle GALICHON et Daniele LORENZINI

dateDate : 16/11/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  Annulé & reporté

lieu Adresse : Salle 314, Columbia Global Centers | Europe 4, rue de Chevreuse, 75006 Paris

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec l'Université Saint-Louis - Bruxelles, et avec le soutien du Columbia Global Centers | Europe.


« C’est peut-être une tâche urgente, fondamentale, politiquement indispensable, que de constituer une éthique de soi, s’il est vrai après tout qu’il n’y a pas d’autre point, premier et ultime, de résistance au pouvoir politique que dans le rapport de soi à soi. »
Michel Foucault, L’Herméneutique du sujet

Si l’on a pu définir, à l’aune des travaux de Michel Foucault et de Pierre Hadot, le concept d’« écriture de soi » comme pratique éthique de subjectivation – tâche à laquelle nous nous sommes employés lors du séminaire de 2016-2017 sur l’« Écriture de soi entre éthique et politique » –, l’hypothèse que nous souhaitons formuler et explorer à présent porte sur la mise en œuvre d’un processus de résistance spécifique, une « résistance ordinaire » (Lorenzini 2015) qui s’élabore dans et par l’écriture de soi.
Dans un premier temps, une étude conceptuelle paraît donc nécessaire afin de combler le vide sémantique qui entoure l’idée de résistance personnelle (une résistance, suggérons-nous, proprement « éthique ») développée dans l’écriture de soi. Il s’agira de mettre en lumière la singularité de la résistance en acte au sein de l’écriture de soi, dans l’écart qu’elle creuse par rapport à d’autres formes de résistance déjà conceptualisées comme la désobéissance civile ou la résistance civique au sens de Thoreau (Thoreau 1849), la résistance civile telle que la conçoit Hannah Arendt (Arendt 1972), la désobéissance politique comme l’entend Bernard Harcourt (Harcourt 2013 ; 2015), ou bien encore de la résistance éthique (Rawls 1987 ; Negri 2016). Nous reprendrons ensuite notre approche de l’écriture de soi par les textes (Montaigne, W.G. Sebald, É. Glissant), à la lisière de la philosophie et de la littérature. Nous souhaitons enfin ouvrir notre séminaire et proposer une séance consacrée à une écrivaine contemporaine pratiquant l’écriture de soi.
Intervenants :

- Jeudi 5 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et soulèvement
avec Georges Didi-Huberman (EHESS), Isabelle Galichon (chercheure associée au Celis/Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand), Daniele Lorenzini (Université Saint-Louis Bruxelles)

- Jeudi 12 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et désobéissance
avec Frédéric Gros (Sciences-Po), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 9 novembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et féminisme ordinaire
avec Fabienne Brugère (Université Paris 8), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 16 novembre (CETTE SÉANCE EST REPORTÉE, DATE À PRÉCISER) (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique, désobéissance politique et révolution
avec Antonio Negri, Bernard Harcourt (Columbia University), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 30 novembre (MESR) : La résistance éthique dans les Essais de Montaigne
avec Olivier Guerrier (Université Toulouse 2), Emiliano Ferrari (Université Jean Moulin Lyon 3), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 7 décembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance et éthique de la relation chez Édouard Glissant 
avec Romuald Fonkoua (Université Paris-Sorbonne), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 18 janvier (MESR) : Résistance éthique, écriture de soi et sexualité : Ernaux, Millet, Despentes
avec Marie-Jeanne Zenetti (Université Lumière Lyon 2), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Mercredi 31 janvier (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et écriture de soi
avec Camille Laurens, Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Écriture de soi et résistance éthique (II)

Isabelle GALICHON et Daniele LORENZINI

dateDate : 30/11/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/71215721784355

lieu Adresse : Salle Germaine Tillion, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec l'Université Saint-Louis - Bruxelles, et avec le soutien du Columbia Global Centers | Europe.


« C’est peut-être une tâche urgente, fondamentale, politiquement indispensable, que de constituer une éthique de soi, s’il est vrai après tout qu’il n’y a pas d’autre point, premier et ultime, de résistance au pouvoir politique que dans le rapport de soi à soi. »
Michel Foucault, L’Herméneutique du sujet

Si l’on a pu définir, à l’aune des travaux de Michel Foucault et de Pierre Hadot, le concept d’« écriture de soi » comme pratique éthique de subjectivation – tâche à laquelle nous nous sommes employés lors du séminaire de 2016-2017 sur l’« Écriture de soi entre éthique et politique » –, l’hypothèse que nous souhaitons formuler et explorer à présent porte sur la mise en œuvre d’un processus de résistance spécifique, une « résistance ordinaire » (Lorenzini 2015) qui s’élabore dans et par l’écriture de soi.
Dans un premier temps, une étude conceptuelle paraît donc nécessaire afin de combler le vide sémantique qui entoure l’idée de résistance personnelle (une résistance, suggérons-nous, proprement « éthique ») développée dans l’écriture de soi. Il s’agira de mettre en lumière la singularité de la résistance en acte au sein de l’écriture de soi, dans l’écart qu’elle creuse par rapport à d’autres formes de résistance déjà conceptualisées comme la désobéissance civile ou la résistance civique au sens de Thoreau (Thoreau 1849), la résistance civile telle que la conçoit Hannah Arendt (Arendt 1972), la désobéissance politique comme l’entend Bernard Harcourt (Harcourt 2013 ; 2015), ou bien encore de la résistance éthique (Rawls 1987 ; Negri 2016). Nous reprendrons ensuite notre approche de l’écriture de soi par les textes (Montaigne, W.G. Sebald, É. Glissant), à la lisière de la philosophie et de la littérature. Nous souhaitons enfin ouvrir notre séminaire et proposer une séance consacrée à une écrivaine contemporaine pratiquant l’écriture de soi.
Intervenants :

- Jeudi 5 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et soulèvement
avec Georges Didi-Huberman (EHESS), Isabelle Galichon (chercheure associée au Celis/Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand), Daniele Lorenzini (Université Saint-Louis Bruxelles)

- Jeudi 12 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et désobéissance
avec Frédéric Gros (Sciences-Po), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 9 novembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et féminisme ordinaire
avec Fabienne Brugère (Université Paris 8), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 16 novembre (CETTE SÉANCE EST REPORTÉE, DATE À PRÉCISER) (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique, désobéissance politique et révolution
avec Antonio Negri, Bernard Harcourt (Columbia University), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 30 novembre (MESR) : La résistance éthique dans les Essais de Montaigne
avec Olivier Guerrier (Université Toulouse 2), Emiliano Ferrari (Université Jean Moulin Lyon 3), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 7 décembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance et éthique de la relation chez Édouard Glissant 
avec Romuald Fonkoua (Université Paris-Sorbonne), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 18 janvier (MESR) : Résistance éthique, écriture de soi et sexualité : Ernaux, Millet, Despentes
avec Marie-Jeanne Zenetti (Université Lumière Lyon 2), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Mercredi 31 janvier (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et écriture de soi
avec Camille Laurens, Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Écriture de soi et résistance éthique (II)

Isabelle GALICHON et Daniele LORENZINI

dateDate : 07/12/2017 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

lieu Adresse : Salle 314, Columbia Global Centers | Europe 4, rue de Chevreuse, 75006 Paris

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec l'Université Saint-Louis - Bruxelles, et avec le soutien du Columbia Global Centers | Europe.


« C’est peut-être une tâche urgente, fondamentale, politiquement indispensable, que de constituer une éthique de soi, s’il est vrai après tout qu’il n’y a pas d’autre point, premier et ultime, de résistance au pouvoir politique que dans le rapport de soi à soi. »
Michel Foucault, L’Herméneutique du sujet

Si l’on a pu définir, à l’aune des travaux de Michel Foucault et de Pierre Hadot, le concept d’« écriture de soi » comme pratique éthique de subjectivation – tâche à laquelle nous nous sommes employés lors du séminaire de 2016-2017 sur l’« Écriture de soi entre éthique et politique » –, l’hypothèse que nous souhaitons formuler et explorer à présent porte sur la mise en œuvre d’un processus de résistance spécifique, une « résistance ordinaire » (Lorenzini 2015) qui s’élabore dans et par l’écriture de soi.
Dans un premier temps, une étude conceptuelle paraît donc nécessaire afin de combler le vide sémantique qui entoure l’idée de résistance personnelle (une résistance, suggérons-nous, proprement « éthique ») développée dans l’écriture de soi. Il s’agira de mettre en lumière la singularité de la résistance en acte au sein de l’écriture de soi, dans l’écart qu’elle creuse par rapport à d’autres formes de résistance déjà conceptualisées comme la désobéissance civile ou la résistance civique au sens de Thoreau (Thoreau 1849), la résistance civile telle que la conçoit Hannah Arendt (Arendt 1972), la désobéissance politique comme l’entend Bernard Harcourt (Harcourt 2013 ; 2015), ou bien encore de la résistance éthique (Rawls 1987 ; Negri 2016). Nous reprendrons ensuite notre approche de l’écriture de soi par les textes (Montaigne, W.G. Sebald, É. Glissant), à la lisière de la philosophie et de la littérature. Nous souhaitons enfin ouvrir notre séminaire et proposer une séance consacrée à une écrivaine contemporaine pratiquant l’écriture de soi.
Intervenants :

- Jeudi 5 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et soulèvement
avec Georges Didi-Huberman (EHESS), Isabelle Galichon (chercheure associée au Celis/Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand), Daniele Lorenzini (Université Saint-Louis Bruxelles)

- Jeudi 12 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et désobéissance
avec Frédéric Gros (Sciences-Po), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 9 novembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et féminisme ordinaire
avec Fabienne Brugère (Université Paris 8), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 16 novembre (CETTE SÉANCE EST REPORTÉE, DATE À PRÉCISER) (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique, désobéissance politique et révolution
avec Antonio Negri, Bernard Harcourt (Columbia University), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 30 novembre (MESR) : La résistance éthique dans les Essais de Montaigne
avec Olivier Guerrier (Université Toulouse 2), Emiliano Ferrari (Université Jean Moulin Lyon 3), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 7 décembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance et éthique de la relation chez Édouard Glissant 
avec Romuald Fonkoua (Université Paris-Sorbonne), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 18 janvier (MESR) : Résistance éthique, écriture de soi et sexualité : Ernaux, Millet, Despentes
avec Marie-Jeanne Zenetti (Université Lumière Lyon 2), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Mercredi 31 janvier (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et écriture de soi
avec Camille Laurens, Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Écriture de soi et résistance éthique (II)

Isabelle GALICHON et Daniele LORENZINI

dateDate : 18/01/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71215744484357

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec l'Université Saint-Louis - Bruxelles, et avec le soutien du Columbia Global Centers | Europe.


« C’est peut-être une tâche urgente, fondamentale, politiquement indispensable, que de constituer une éthique de soi, s’il est vrai après tout qu’il n’y a pas d’autre point, premier et ultime, de résistance au pouvoir politique que dans le rapport de soi à soi. »
Michel Foucault, L’Herméneutique du sujet

Si l’on a pu définir, à l’aune des travaux de Michel Foucault et de Pierre Hadot, le concept d’« écriture de soi » comme pratique éthique de subjectivation – tâche à laquelle nous nous sommes employés lors du séminaire de 2016-2017 sur l’« Écriture de soi entre éthique et politique » –, l’hypothèse que nous souhaitons formuler et explorer à présent porte sur la mise en œuvre d’un processus de résistance spécifique, une « résistance ordinaire » (Lorenzini 2015) qui s’élabore dans et par l’écriture de soi.
Dans un premier temps, une étude conceptuelle paraît donc nécessaire afin de combler le vide sémantique qui entoure l’idée de résistance personnelle (une résistance, suggérons-nous, proprement « éthique ») développée dans l’écriture de soi. Il s’agira de mettre en lumière la singularité de la résistance en acte au sein de l’écriture de soi, dans l’écart qu’elle creuse par rapport à d’autres formes de résistance déjà conceptualisées comme la désobéissance civile ou la résistance civique au sens de Thoreau (Thoreau 1849), la résistance civile telle que la conçoit Hannah Arendt (Arendt 1972), la désobéissance politique comme l’entend Bernard Harcourt (Harcourt 2013 ; 2015), ou bien encore de la résistance éthique (Rawls 1987 ; Negri 2016). Nous reprendrons ensuite notre approche de l’écriture de soi par les textes (Montaigne, W.G. Sebald, É. Glissant), à la lisière de la philosophie et de la littérature. Nous souhaitons enfin ouvrir notre séminaire et proposer une séance consacrée à une écrivaine contemporaine pratiquant l’écriture de soi.
Intervenants :

- Jeudi 5 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et soulèvement
avec Georges Didi-Huberman (EHESS), Isabelle Galichon (chercheure associée au Celis/Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand), Daniele Lorenzini (Université Saint-Louis Bruxelles)

- Jeudi 12 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et désobéissance
avec Frédéric Gros (Sciences-Po), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 9 novembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et féminisme ordinaire
avec Fabienne Brugère (Université Paris 8), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 16 novembre (CETTE SÉANCE EST REPORTÉE, DATE À PRÉCISER) (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique, désobéissance politique et révolution
avec Antonio Negri, Bernard Harcourt (Columbia University), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 30 novembre (MESR) : La résistance éthique dans les Essais de Montaigne
avec Olivier Guerrier (Université Toulouse 2), Emiliano Ferrari (Université Jean Moulin Lyon 3), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 7 décembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance et éthique de la relation chez Édouard Glissant 
avec Romuald Fonkoua (Université Paris-Sorbonne), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 18 janvier (MESR) : Résistance éthique, écriture de soi et sexualité : Ernaux, Millet, Despentes
avec Marie-Jeanne Zenetti (Université Lumière Lyon 2), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Mercredi 31 janvier (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et écriture de soi
avec Camille Laurens, Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

>> Partager

    image philosophie

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Écriture de soi et résistance éthique (II)

Isabelle GALICHON et Daniele LORENZINI

dateDate : 31/01/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur
https://form.jotformeu.com/71216092084350

lieu Adresse : Salle 314, Columbia Global Centers | Europe 4, rue de Chevreuse, 75006 Paris

Résumé : Séminaire organisé en collaboration avec l'Université Saint-Louis - Bruxelles, et avec le soutien du Columbia Global Centers | Europe.


« C’est peut-être une tâche urgente, fondamentale, politiquement indispensable, que de constituer une éthique de soi, s’il est vrai après tout qu’il n’y a pas d’autre point, premier et ultime, de résistance au pouvoir politique que dans le rapport de soi à soi. »
Michel Foucault, L’Herméneutique du sujet

Si l’on a pu définir, à l’aune des travaux de Michel Foucault et de Pierre Hadot, le concept d’« écriture de soi » comme pratique éthique de subjectivation – tâche à laquelle nous nous sommes employés lors du séminaire de 2016-2017 sur l’« Écriture de soi entre éthique et politique » –, l’hypothèse que nous souhaitons formuler et explorer à présent porte sur la mise en œuvre d’un processus de résistance spécifique, une « résistance ordinaire » (Lorenzini 2015) qui s’élabore dans et par l’écriture de soi.
Dans un premier temps, une étude conceptuelle paraît donc nécessaire afin de combler le vide sémantique qui entoure l’idée de résistance personnelle (une résistance, suggérons-nous, proprement « éthique ») développée dans l’écriture de soi. Il s’agira de mettre en lumière la singularité de la résistance en acte au sein de l’écriture de soi, dans l’écart qu’elle creuse par rapport à d’autres formes de résistance déjà conceptualisées comme la désobéissance civile ou la résistance civique au sens de Thoreau (Thoreau 1849), la résistance civile telle que la conçoit Hannah Arendt (Arendt 1972), la désobéissance politique comme l’entend Bernard Harcourt (Harcourt 2013 ; 2015), ou bien encore de la résistance éthique (Rawls 1987 ; Negri 2016). Nous reprendrons ensuite notre approche de l’écriture de soi par les textes (Montaigne, W.G. Sebald, É. Glissant), à la lisière de la philosophie et de la littérature. Nous souhaitons enfin ouvrir notre séminaire et proposer une séance consacrée à une écrivaine contemporaine pratiquant l’écriture de soi.
Intervenants :

- Jeudi 5 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et soulèvement
avec Georges Didi-Huberman (EHESS), Isabelle Galichon (chercheure associée au Celis/Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand), Daniele Lorenzini (Université Saint-Louis Bruxelles)

- Jeudi 12 octobre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et désobéissance
avec Frédéric Gros (Sciences-Po), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 9 novembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et féminisme ordinaire
avec Fabienne Brugère (Université Paris 8), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 16 novembre (CETTE SÉANCE EST REPORTÉE, DATE À PRÉCISER) (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique, désobéissance politique et révolution
avec Antonio Negri, Bernard Harcourt (Columbia University), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 30 novembre (MESR) : La résistance éthique dans les Essais de Montaigne
avec Olivier Guerrier (Université Toulouse 2), Emiliano Ferrari (Université Jean Moulin Lyon 3), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 7 décembre (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance et éthique de la relation chez Édouard Glissant 
avec Romuald Fonkoua (Université Paris-Sorbonne), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Jeudi 18 janvier (MESR) : Résistance éthique, écriture de soi et sexualité : Ernaux, Millet, Despentes
avec Marie-Jeanne Zenetti (Université Lumière Lyon 2), Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

- Mercredi 31 janvier (Columbia Global Centers | Europe) : Résistance éthique et écriture de soi
avec Camille Laurens, Isabelle Galichon, Daniele Lorenzini

>> Partager

    image philosophie