AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Séminaire Philosophie/Arts et littérature

Figures de la fiction documentaire : Marker et la question de l’histoire (IV)

Vincent JACQUES

dateDate : 20/06/2018 heure Début : 18h30 -> Fin : 20h30  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur)
https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/jacques_vincent_2018_06_20

lieu Adresse : Salle Maurice Allais, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Résumé :


À la fin de sa vie, Chris Marker vivait entouré des différents flux d’information se déversant continuellement dans son antre. Al Jazeera, CNN, diverses chaînes de télévision russes et françaises ainsi que des images fixes et animées de la toile traversent ses machines qui en captent des bribes, les stockent et les trafiquent. Il dira : « C’est l’histoire que je regarde se faire. Ce qui me fascine dans la télé, c’est comme le miroir de Cocteau où on voit la mort au travail, ici c’est l’histoire au travail. La mort aussi, du reste. » (Libération, 2004). Le séminaire de cette année aura pour objet le rapport de Marker à la télévision. Tout à la fois pratique, usage et critique du média, ce rapport s’appréhendera en trois temps. Premièrement, il faudra analyser l’usage des extraits télévisuels dans l’œuvre, matière première pour tisser la fresque historique du Fond de l’air est rouge, matière brute pour la critique caustique de l’information télévisuelle de Détour, Ceausescu et pour le montage potache d’Un an de télé vu par Guillaume. Deuxièmement, il s’agira de revenir sur une importante part de l’engagement de Marker, son travail militant de contre-information dans les années soixante-soixante-dix (la série On vous parle de…, etc.) et, à partir des années quatre-vingt-dix, le recueil de témoignages d’acteurs et de victimes des guerres de l’ex-Yougoslavie (Le 20h dans les camps, Casque bleu, Un maire au Kosovo). Il sera finalement question de la production de la série télévisuelle L’Héritage de la chouette dans l’horizon du rêve rossellinien d’une télévision encyclopédique et de la télévision au musée (là où l’objet technique devient une matière première pour composer des installations). Pour saisir ce rapport riche et varié à la télévision, ajoutons que sera mobilisée l’analyse des écrits et de la production télévisuelle de cinéastes contemporains de Marker (entre critique et « utopie », Rossellini, Godard, Farocki), ainsi que des écrits sur la télévision de Daney, Debray et Baudrillard. Sans oublier le rôle joué par les Cahiers du cinéma : revue du cinéma et du télécinéma (sous-titre de la revue de 1951 à 1964) dans tous ces débats.

>> Partager

    image philosophie