AGENDA

  •   Séminaires
  •   Colloques, Conférences, Rencontres
  •   Samedi, Débat autour d’un livre, Forums
Chargement…
Problème de Chargement…

Forum 

Hommage au compositeur Tom Johnson pour ses 80 ans. Concert-conférences. En présence du compositeur

dateDate : 16/11/2019 heure Début : 19h30 -> Fin : 23h  O.K.

nota beneInscription obligatoire sur (copier le lien dans votre navigateur) https://form.jotformeu.com/CIPhFormulaires/inscriptions_usic

lieu Adresse : Salle Pupey-Girard, USIC, 18 rue de Varenne, 75007 Paris

Résumé : Forum organisé avec l'université de Strasbourg et l'Ensemble DEDALUS, avec la collaboration de l'IRCAM et du séminaire MaMuPhi.


Chef de file du courant minimaliste en France et en Europe, le compositeur Tom Johnson aura 80 ans le 18 novembre 2019. Élève de Morton Feldman et d’Allen Forte, il s’est installé à Paris en 1983, aux côtés de son épouse, l’artiste Esther Ferrer. Les éditions MusikText de Cologne viennent de publier l’ensemble de ses textes sous le titre Finding Music. Writings/Schriften. 1961-2018 dans une édition bilingue allemand/anglais. On trouvera dans ses textes une réflexion sur l’art et la création artistique. Pour Tom Johnson, l’art n’est ni une quête de l’identité comme chez Schelling, ni un type de connaissance intuitive comme chez Schopenhauer, mais plutôt le dévoilement d’une vérité plus originaire que la vérité scientifique qui l’a suscitée. Car il s’agit d’abord pour le compositeur de « trouver la musique » inscrite non dans la nature mais dans toutes les structures abstraites qui l’entoure et en premier lieu dans des dessins d’artistes ou des structures mathématiques. Ce sont ces dernières qui comme le triangle de Pascal, le crible d’Ératosthène ou les nombres de Mersenne ont inspiré bon nombre de ses œuvres. Des Mélodies auto-similaires aux Vaches de Narayama, la musique de Tom Johnson se fonde toujours sur un argument structurel qui l’organise. L’enjeu est parfois terrifiant comme dans son Opéra de quatre notes, allusion explicite à l’œuvre de Bertolt Brecht, où il s’agit, non sans humour, de déconstruire l’opéra. Nous nous interrogerons donc sur cette ontologie singulière de l’œuvre musicale, avant de conclure le forum par un concert de l’Ensemble Dedalus, qui sous la direction de Didier Aschour, jouera quelques œuvres du compositeur et de nouvelles petites pièces spécialement composées par ses amis pour ses 80 ans.
Programme :
19h30 : Introduction par Nathalie Périn, Franck Jedrzejewski et Moreno Andreatta
19h40 : Gilbert Delor, Parcours chronologique de l'œuvre de Tom Johnson
20h30 : Concert de l'Ensemble DEDALUS - Œuvres de Tom Johnson, Samuel Vriezen, Michael Winter, Luiz Henrique Yudo et Sébastien Roux
21h30 : Valentin Villenave, Objectivation/dissimulation : une lecture ou-x-pienne de Tom Johnson
22h00 : Sylvia Alvarez-Baalmonde, Sept experts en quête d'auteur : le « je » au miroir du temps dans Un'Opera Italiana
22h30 : Table ronde modérée par N. Périn et F. Jedrzejewski avec la participation de Marc Chemillier, Didier Aschour, Marta Grabocz, Jean-Marc Chouvel

Les musiciens de l'Ensemble DEDALUS :
Didier Aschour (guitare et direction artistique), Amélie Berson (flûte), Thierry Madiot (trombone), Pierre-Stéphane Meugé (saxophones), Fabrice Villard (clarinette), Deborah Walker (violoncelle).
Lien associé : http://www.dedalus-ensemble.fr/

>> Partager

    image philosophie