01-01-2017


Collège international de philosophie, composante de l’Université Paris Lumières depuis le 1er janvier 2017

Fondé en 1983 par François Châtelet, Jacques Derrida, Jean-Pierre Faye et Dominique Lecourt, le Collège international de philosophie est un lieu où s’engagent des pratiques philosophiques nouvelles : les croisements qui s’opèrent (avec les sciences, la littérature, les arts, l’éducation, etc.) visent à situer la philosophie aux intersections des disciplines qui dessinent l’horizon contemporain, et à renouveler son intelligence du réel par sa confrontation avec les autres domaines où se déploie l’exercice de la pensée.

Le Collège privilégie l’articulation de l’enseignement et la recherche ; s’y côtoient enseignants du secondaire, enseignants-chercheurs du supérieur, chercheurs du CNRS ou d’autres organismes scientifiques, chercheurs libres enfin, tous engageant depuis leur activité intellectuelle, professionnelle ou artistique le travail de la réflexion à travers séminaires, colloques, conférences et publications. Composante de la ComUE Université Paris Lumières, le Collège est également lié par de nombreux accords internationaux avec des institutions et organismes étrangers. Il vise ainsi à favoriser par le jeu des rencontres le renouvellement des schèmes théoriques de la philosophie et de son activité critique.

L’assemblée collégiale, qui met en place les orientations philosophiques et scientifiques du Collège, est composée de 52 directeurs de programme (dont 15 directeurs de programme à l’étranger).


Université Paris Lumières

Une communauté d’universités et établissements de premier plan
Un programme scientifique spécifique, cohérent et structurant
De nouvelles actions en faveur du développement de l’enseignement supérieur francilien
Une attention particulière au développement des territoires périurbains

Autour de ses membres qui sont le CNRS et les deux universités fondatrices Paris 8 Vincennes— – Saint-Denis et Paris Nanterre, l’Université Paris Lumières (UPL) rassemble actuellement treize associés, l’Institut National Supérieur pour l’éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés (INS HEA), l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière (ENS LL), le Collège international de Philosophie (CIPh), le Crédit municipal de Paris, ainsi que huit institutions culturelles, patrimoniales ou muséales : les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France, le CEDIAS-Musée social, le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), la Maison des Cultures du Monde, le Musée de l’histoire de l’immigration, le Musée du quai Branly et le Pôle Sup’93, ce qui lui confère une spécificité certaine dans le paysage institutionnel francilien et national.

L’UPL s’inscrit dans un important territoire caractérisé par sa densité et sa diversité, selon un arc se déployant principalement au nord et à l’ouest de l’Île-de-France, entre le site de Nanterre et celui de Saint-Denis, et s’étendant au sud-ouest jusqu’à Ville d’Avray (où est situé l’IUT de Paris Nanterre), au nord jusqu’à Tremblay-en-France (où est situé un IUT de Paris 8) et allant jusqu’à Montreuil à l’est (où se situe l’autre IUT de Paris 8). À proximité de Nanterre, une localisation stratégique est constituée par La Défense et le Pôle Léonard de Vinci, où plusieurs formations de Paris Nanterre sont dispensées aux côtés de l’université Paris-Dauphine. À proximité de Saint-Denis, se situe le futur Campus Condorcet, dont l’Université Paris 8 est membre fondateur et auquel l’UPL serait prête à contribuer, dans la perspective de la constitution, en Île-de-France, d’un vaste réseau collaboratif en sciences humaines et sociales, d’envergure nationale et internationale.

Selon le diagnostic Strater, l’Université Paris Lumières se situe au deuxième rang national en sciences sociales et au troisième rang national en sciences humaines et humanités. En Île-de-France, l’UPL accueille environ un quart des étudiants inscrits dans une formation en sciences humaines et sociales.

L’UPL donne une impulsion à la recherche et à la formation grâce aux synergies qu’elle permet entre ses membres. En ce sens, elle met en œuvre un programme scientifique à la fois cohérent et structurant, dynamisé par les forces scientifiques de ses établissements sur la base des thématiques de recherche propres à chacun de ses membres.

L’UPL porte de nouveaux projets de recherche et de formation, inscrits dans le cadre d’un programme scientifique caractérisé par le décloisonnement disciplinaire et par la recherche inter-, trans- et pluridisciplinaires. En ce sens, deux projets institutionnels d’envergure ont été conçus par les deux universités fondatrices et sont désormais portés par l’UPL : reposant sur un fort potentiel scientifique, le Centre des Arts et le Nouveau Collège d’Etudes Politiques viennent renforcer la dynamique du programme scientifique, tout en tirant profit des résultats de celui-ci.

www.u-plum.fr